OBAMA, CELUI QUI N'AURAIT JAMAIS DÛ ETRE PRESIDENT

Publié le par Scaramouche

Les Américains se retrouvent avec un usurpateur à la Maison Blanche.

Et oui, cela peut paraître incroyable mais c'est un grand problème pour les Américains qui se rendent compte, après l'élection, que Obama n'aurait jamais dût pouvoir être candidat et bien sûr encore moins être élu.
 
Déjà pendant la campagne,  il y a eu une polémique. Elle n'a pas vraiment fait beaucoup d'effet, à cause de tous les sujets et de l'engouement général pour ce candidat. Mais une fois le soufflet retombé, en cherchant un peu, en demandant des preuves, les citoyens Américains se sont rendu-compte qu'ils s'étaient fait berner. 
 
Pour pouvoir se présenter aux élections présidentielles aux Etats-Unis, il faut être né sur le territoire Américain. C'est inscrit dans la Constitution. Exactement dans l'article 2 et dans le 12ème  amendement. Et Obama, se disant né dans l'état d'Hawaï, a en fait menti au peuple Américain. Lorsque son vrai certificat de naissance fût découvert cela a été une bombe aux Etats-Unis (parfaitement étouffé dans les journaux Français d'ailleurs). 
En effet, Barak Hussein Obama est bien né au Kenya. Il n'est pas né à Hawaï, comme il avait été dit pendant la campagne. Le certificat donnait en pâture aux médias pour les calmer est un faux. Il a suffit à n'importe quels citoyens, né à la même époque, de le comparer avec le sien, pour se rendre compte de l'évidence de la supercherie. (1)
 
Il n'y a pas à tergiverser pendant des heures. Obama n'aurait pas dût avoir le droit de se présenter comme candidat du parti démocrate. Encore moins être choisit comme candidat, et bien sûr il n'aurait jamais dût être élu président des Etats-Unis.



Toutes les lois votées sous Obama sont automatiquement caduques. 

Et bien oui, c'est le plus incroyable et personne n'y pense. Mais juridiquement, étant donné qu'il n'a aucune légitimité pour être Président des Etat-Unis, tout ce qu'il décide, toutes les lois votées sous son mandant, et donc ratifiées par lui devant le Congrès, n'ont aucune existence légale.
Pauvre peuple Américain qui se retrouve avec un Président fantoche, illégitime et usurpateur. Il est à prévoir que les Américains ne lui pardonneront pas cette manière de mentir et de mépriser la Constitution de leur pays.
 
Certains états des Etats-Unis comme les états du sud (comme en 1861), seront bientôt mûres pour la sécession. Il est certain que la séparation du pouvoir fédéral marquera alors la fin du pays. Obama a été vu comme un sauveur alors que c'est tout le contraire, il sera le fossoyeur de l'Amérique.


Pour preuve, voilà le faux certificat présenté au peuple Américain (
qui est plus exactement une attestation de certificat de naissance, d'un modèle récent, générée par ordinateur):                             

obama-certificate-of-live-birth-1024x100x72-hq

 

En comparaison, voici un authentique certificat de naissance de l'Etat d'Hawaï, tapé à la machine à écrire dans les années soixante:

 hawaii-certificate.jpg



Et enfin, voilà le vrai certificat:

obama-kenyan-bc-onq-c                                                                            

Une vidéo en deux parties pour en savoir plus sur les réactions aux Etats-Unis: partie 1 link  partie 2 link

Et une autre vidéo, démontrant en direct avec un spécialiste en infographie, le montage grossier réalisé pour présenter le 27 avril 2011, le sois-disant, "vrai" certificat. Cliquez sur le lien link

 

(1) Il y a plusieurs choses qui ne sont pas normale, il manque des mentions qui devraient normalement y figurer. Comme par exemple, au minimum la signature du médecin-traitant ou de la sage-femme, qui devraient normalement apparaître (et il y avait même souvent à l'époque, la signature supplémentaire d'un greffier ou d'un "agent de certification de l'Etat"). Tandis que sur celui d'Obama, ne figure aucune signature.

 
Sources:
www.curbaea.com;
www.infowars.com.